Meyer Habib : une bien curieuse vidéo de remerciement à ses électeurs

VIDEO-Le-depute-des-Francais-de-l-etranger-Meyer-Habib-remercie-le-Tout-Puissant-pour-son-election« Barouch ashem » : Ces mots ont été prononcés dans la vidéo de remerciement que Meyer Habib a publié suite à sa réélection à la Knesset l’Assemblée Nationale (Comme le site JewPop, j’ai un peu de mal à voir la différence (lire l’article Meyer Habib est l’élu sur le site JewPop) en tant que Député de la huitième circonscription des français de l’étranger.

//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01435628/src/r3mkz3/zone/1/showtitle/1/

Si cette vidéo est ahurissante, c’est d’abord parce que ce Monsieur est élu d’un pays laïc qui a instauré en 1905 la séparation entre le religieux et l’état. Mais, même si Meyer Habib est binational, il n’en a cure.

Peu importe la laïcité.

D’abord, Meyer Habib s’est fait adouber par un rabbin qui considère que la Shoah a été un bienfait pour la communauté juive. Ensuite, Meyer Habib et les hommes présents sur cette photo sont coiffés de Kippot – une Kippa, des Kippot – alors que certains de ses électeurs ne sont pas de confession israélite. En effet, la circonscription de Meyer Habib, comprend un pays à majorité musulmane , la Turquie, un pays très catholique, l’Italie, et un autre très très catholique, le…Vatican. Et puis, il invoque le tout-puissant pour le remercier de sa victoire.

Je ne peux pas m’empêcher aujourd’hui d’abord de vous remercier et de remercier aussi le tout-puissant parce que, c’est vrai que nous sommes dans une République laïque mais moi je suis croyant.

On avait déjà vu les gesticulations de la très catholique Christine Boutin brandissant une bible au sein de l’assemblée ou déplorant que le premier conseil des ministres se déroule le jeudi de l’Ascension. Et là, Meyer Habib, proche du Likoud, multiplie les allusions à sa judéité.

Ensuite, la huitième circonscription des français de l’étranger représente non seulement les français établis en Israël mais également ceux établis à Chypre, en Grèce, en Italie, à Malte, à Saint-Marin, au Saint-Siège, et en Turquie. Meyer Habib, dans sa vidéo a rappelé que les relations franco-israéliennes seront au cœur de son mandat. Les français de Cortaccia sula strada del Vino en Italie, de l’ile de Mykonos en Grêce ou de Hereke en Turquie apprécieront.

Tout à sa victoire, Meyer Habib rappelle les excellents résultats obtenus dans les bureaux de vote en citant les excellents résultats obtenus dans certains bureaux, tous israéliens : Netanya 98 % des voix, Ashdod 97 %, Jerusalem 87 %, Tel Aviv 80 % et Haïfa 70 %. Curieusement il a occulté les résultats obtenus dans les autres pays de la circonscription ! Meyer Habib n’a recueilli que 21 % à Milan ou 8 % dans un bureau de vote d’Istanbul. Mais comme Israël représente 61 % des électeurs de la circonscription.

Finalement, les habitants de la huitième circonscription auront un député qui œuvrera pour 61 % de ses électeurs et qui préfère remercier d’abord le tout-puissant et ensuite ses électeurs.

La laïcité attendra…

Publicités

« Je suis Tel Aviv » ou le meilleur moyen de galvauder le message de janvier 2015

Tel aviv sur seineTel Aviv sur Seine : la mairie de Paris a accueilli la ville israélienne dans le cadre de l’opération Paris-Plage. Danielle Simmonet, élue Parti de Gauche de Paris a jugé bon de dénoncer cette manifestation.

«Madame la Maire de Paris, il est encore temps, soit d’annuler cette manifestation, soit d’en modifier radicalement la programmation en permettant, avec la diversité associative et citoyenne parisienne des rencontres-débats sur les événements de l’an dernier et la situation actuelle», écrivait la coordinatrice nationale du Parti de Gauche rappelant les «massacres», selon ses mots, de l’été 2014 sur la bande de Gaza.

De son côté, le député socialiste Alexis Bachelay y est allé de son amalgame :

bachelay

Certains dénonçait l’organisation de cette manifestation après l’été de tensions qu’a connu cette région du globe en 2014 et quelques jours après l’assassinat d’un enfant palestinien en Cisjordanie. C’est oublier un peu vite que c’est à Tel Aviv a organisé quelques jours après ce dramatique assassinat une grande manifestation pour dénoncer cet acte affreux.

Je suis Tel Aviv

Côté pro-israélien, on a vu fleurir sur les réseaux sociaux des panneaux « Je suis Tel Aviv », sur le modèle de « Je suis Charlie » de Janvier pour soutenir le journal satirique frappé par un attentat terroriste. Je me suis ému auprès d’une amie qui publiait ce panneau que le traumatisme subi par Charlie-Hebdo et plus généralement par la liberté d’expression en France n’avait rien de comparable au préjudice subi par Tel Aviv. Une tweetos qui suivait notre conversation m’a même bloqué !

Le « Je suis … » suivi d’une cause qu’on souhaite défendre risque à terme de banaliser le message du 11 janvier. Je suis le premier à m’insurger quand je constate les pires phantasmes sur les juifs, sur le judaïsme ou sur Israël. Mais il y a tant d’autres façons de défendre ses propres valeurs !

Je suis le premier à dénoncer les propos outranciers prononcés à l’égard d’Israël où vivent certains membres de ma famille. Mais il me semble qu’il y beaucoup de paliers dans les causes à défendre. Il convient d’adapter son indignation à chaque cause que l’on souhaite défendre. Le message ne sera que plus clair.