La parole sans filtre sur le Net : le cas de Najat Vallaud-Belkacem

nvb1Je me suis retrouvé ce matin au milieu d’une conversation sur le réseau social Facebook. J’ai commenté une publication du site internet « Le Monde Juif », site communautariste. L’article de ce site considérait comme offensants les propos de Najat Vallaud-Belkacem, qui déclarait que les enfants morts lors de l’attentat de Nice était les premiers enfants morts lors d’un attentat. Le fait de ne pas avoir cité les enfants tués par Mohamed Merah à l’école Ozar Hatorah était selon ce site inadmissible.

nvb

J’ai commencé à lire les commentaires de cette publication. Mal m’en a pris ! J’ai été abasourdi par ce déferlement de haine à l’égard de la ministre de l’éducation nationale. Des insultes que mon éducation m’empêche de citer ici était des insultes liées au fait qu’elle est une femme, de confession musulmane, et socialiste.

Autant on peut penser qu’effectivement NVB aurait pu citer les enfants morts sous les balles de Mohamed Merah, autant rien, absolument rien ne justifie les monceaux de haine que j’ai pu lire. Je conçois qu’on puisse ne pas aimer quelqu’un et de ce fait tenir des propos haineux à son égard.

Ce n’est pas la vision que j’ai du débat démocratique. Je vous accorde, la classe politique a quelques spécimens peu reluisants qui ne grandisse pas le fait de servir les français.

Najat Vallaud Belkacem ne mérite pas le traitement qu’elle subit sur les réseaux sociaux. Il y a quelque temps, j’ai publié un billet où des internautes commentaient une photo où on voyait Najat Vallaud Belkacem les yeux fermés sur les bancs de l’Assemblée Nationale. On y voyait des commentaires poujadistes et racistes. Depuis le développement des réseaux sociaux et l’immédiateté de l’information, la parole s’est libérée. Et on assiste à tout et n’importe quoi sur le net.

Alors que faire ? Soit intervenir car il y a des choses qu’il ne faut pas laisser passer ou intervenir et risquer de subir les mêmes insultes. Dans ce cas précis, je me suis entendu dire que c’est à cause de gens comme moi que six millions de juifs sont morts dans les camps de concentration nazis. La question est sans réponse satisafaisante…

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s