Le clash entre Aymeric Caron et Alexandre Arcady : une tentative de justification de l’assassinat d’Ilan Halimi

Capture d'écran de "On n'est pas couché" © France 2

Capture d’écran de « On n’est pas couché » © France 2

Dans l’émission de Laurent Ruquier, le réalisateur Alexandre Arcady présentait son dernier film qui a pour cadre l’assassinat d’Ilan Halimi, un jeune juif assassiné par le gang des barbares en 2006, qui avait le tort d’être de confession israélite. Une séquence où le Aymeric Caron a tenté d’expliquer le massacre d’Ilan Halimi par le conflit israélo-palestiniens, a provoqué une altercation entre le chroniqueur et le réalisateur. En accord entre la production de l’émission et la chaîne, la séquence a été coupée au montage.

Interrogé par Elisabeth Levy, le réalisateur a évoqué cet épisode :  « Consultant ses fiches soigneusement préparées, il [Aymeric Caron] déplore, chiffres à l’appui, que le film passe sous silence les actes islamophobes qui ont bien plus augmenté que les actes antisémites (…) Le ton monte (…) Arcady ne sait plus comment la discussion en arrive à Merah. Si on interrogeait Merah, déclare alors Caron, il dirait qu’il a tué des enfants juifs parce que l’armée israélienne tue des enfants palestiniens (…) D’ailleurs, là encore, il a les chiffres. Sous le regard médusé des invités, il brandit ses notes, puisées dans le rapport d’une ONG. J’ai les chiffres ! Qu’est-ce que vous répondez à ça ? Arcady s’étrangle. Vous osez dire que l’armée israélienne tue des enfants !, hurle-t-il (…) Polony demande à son partenaire s’il n’a pas perdu la tête : tu viens à une émission sur Ilan Halimi avec des données sur les Palestiniens tués par l’armée israélienne, est-ce que tu te rends compte de ce que tu fais ? ».

 

Voici l’interview d’Alexandre Arcady dans l’émission « Les Grandes Gueules »

 

Rappelons que les films d’Alexandre Arcady ont quasiment toujours comme cadre la communauté juive : le Grand Pardon, l’Union Sacrée, Pour Sacha (qui se déroule en Israël), K, les cinq doigts de la main, etc… On ne peut donc pas le suspecter de s’aventurer sur un sujet qu’il ne maîtrise pas. Mais visiblement, Aymeric Caron, qui, comme souvent, se sent obligé de « rentrer dans le lard » de l’invité, n’a pas fait exception à la règle.

On ne sait évidemment pas ce qui a poussé les producteurs de l’émission « On est pas couchés » mais on peut supposer que ce qui a été dit dans cette séquence pouvait donner lieu à des exploitations malheureuse de ce drame.

Voici ce qui est passé à l’antenne :

Depuis très longtemps, le conflit israélo-palestinien est régulièrement importé  dans notre pays. La communauté juive est régulièrement accusée. Personnellement, étant issu d’une mère juive, je me sens un petit peu concerné. Je considère qu’on se doit de défendre Israël tant en gardant avec un œil critique. Je ne me sens absolument pas comptable de tout ce que dit ou fait le gouvernement israélien. Et lorsqu’on évoque Israël, le sionisme, le judaïsme ou les juifs, il n’est pas rare que les propos soit de l’ordre de l’exagération, du fantasme, du cliché. Je suis agacé lorsque tout et n’importe quoi est dit sur ce pays. Je n’ai pas accepté tout ce qui a été dit ou fait par Israël à l’égard du peuple palestinien. J’ai une position plutôt modéré sur la question. Je suis d’ailleurs signataire du JCall (www.jcall.eu). Mais on ne peut pas justifier les actes antisémites en France par ce qui se passe au Proche-Orient. Être antisioniste peut se concevoir mais Ilan Halimi et les petites victimes de Mohamed Merah – qui n’a pas tué que des juifs -, Gabriel, 4 ans, Arieh, 5 ans et Myriam, 7 ans, n’ont rien demandé à personne…

 

Publicités
Cet article, publié dans Société, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s