Je quitte le Parti Socialiste

roseAprès moult tergiversations, j’ai décidé de quitter le Parti Socialiste. 20 ans après avoir rejoint ce parti et avoir milité dans cinq sections (Lyon 7eme, Valence, Bourg-lès-Valence, Villeurbanne et Saint-Étienne), j’ai décidé de quitter de ne pas revenir au Parti Socialiste. 

La plupart de mes camarades sont tout à fait bien intentionnés mais une poignée ne pense qu’à défendre leur pré carré. 

En 2012, en vertu des accords nécessaires avec nos partenaires des autres composantes de la Gauche, la première circonscription du Rhône a été réservé à un candidat EELV, Philippe Meirieu. Passant outre ces accords,  Gérard Collomb a soutenu un autre candidat en la personne de Thierry Braillard, son adjoint au sports.

Cette année, Jean-Jack Queyranne a annoncé qu’il soutenait son épouse qui se présentera contre la maire sortante Annie Guillemot. Puis récemment, à Rillieux-la-Pape, Jean-Christophe Darne annonce qu’il se présentera contre Renaud Gauquelin, pourtant désigné par les militants. Il sera soutenu par Jacky Darne, ancien premier fédéral.

Rappelons que soutenir un autre candidat que le candidat soutenu par les instances du parti est un motif d’exclusion. Mais curieusement – terme évidemment ironique – quand il s’agit du maire de Lyon, du président de la Région Rhône-Alpes, ou de l’ancien premier fédéral, personne ne bronche. D’aucun ont été exclus pour moins que ça.

Alors après un piteux congrès de Reims, d’autres priorités plus personnelles, et une extrème lassitude, toutes ces histoires n’ont été qu’un catalyseur ! 

Continuez sans moi…

Publicités
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Je quitte le Parti Socialiste

  1. Statutairement on est viré quand on se présente face au PS, là Collomb soutenait un candidat PRG contre un EELV qui avait certes un accord avec Solférino mais il ne s’est pas présenté face à un socialiste. Statutairement donc…Autre souci réel, c’est que le PS n’avait pas le droit de présenter de candidat dans cette circonscription mais que cela n’empêchait pas EELV de présenter des candidats face au PS dans TOUTES les circonscriptions de Lyon. En gros le PS n’avait pas le droit de s’aligner à certains endroits mais EELV avait le droit d’être partout…tu parles d’un accord…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s