Sarkozy, Campagne intime…ouais mon oeil !

Sarkozy D8Ce mardi était diffusé sur D8 le documentaire de Farida Khalfa intitulé « Sarkozy : campagne intime ». Au-delà des évidentes différences partisanes qui me séparent de cette homme, je me décidé à regarder ce documentaire et je me demandais si j’allais enfin avoir une vision différente de l’ancien chef de l’état.

Eh bien non ! On a assisté à un documentaire sirupeux, édulcoré.  On a vu un couple présidentiel  qui à aucun moment n’a oublié la caméra, nous assénant des phrases assommantes de banalité :

L’incohérence, ça consiste à être fort dans la victoire, faible dans la défaite et ça, je ne supporte pas !

C’est à mon sens typiquement le genre de phrases peu spontanées Sur la scène politique, on a un homme qui vit par la politique, pour la politique de la politique.

On voit Carla Bruni-Sarkozy fumer – beaucoup – dans les appartements où vit également sa fille Giulia, sourire – énormément -, chanter (soupirs) – un peu -, se plaindre d’être fatiguée de devoir s’occuper de sa fille même si Giulia est constamment dans les bras de nounous. Bref, une Carla Bruni aussi insipide que l’image qu’elle donne.

Personne n’est dupe. Si Nicolas Sarkozy veut nous laisser penser qu’il reviendra en 2017, il ne s’y serait pas pris autrement. D’ailleurs on a pu constater sur Twitter l’enthousiasme des sarkozytes

– Parfois exagéré comme ce tweet d’Isabelle Balkany retweeté par Nadine Morano (Non ! Ne riez pas !)

– Geoffroy Didier, pour ceux qui ne le connaissent est celui qui dispose d’un lit de camp à BFM TV, n’a visiblement pas vu le même documentaire que nous :

– Si Nicolas Sarkozy n’a pas eu de mot désagréable dans le commentaires, certains s’en sont chargés :

Bref si vous n’avez pas regardé vous avez loupé le seul père de famille qui siffle aux oreilles de son enfants. Vous avez également loupé les chemises NS du président qu’il aurait pu éviter après les polémiques du début du septennat (Yacht de Bolloré, nuit au Fouquet’s,…). Mais à part ça, pas grand chose. On savait que le couple présidentielle vivait dans sa bulle, on en a eu la confirmation. On savait que Carla Bruni ne savait pas chanter, on en a eu la confirmation.

Ayant fait abstraction de ce que je pensais de Nicolas Sarkozy, j’ai été conforté dans l’opinion que j’avais de lui…

 

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s