Agressés parce qu’ils étaient juifs !

20120606-183436.jpg

J’ai été particulièrement touché par l’agression antisémite qui s’est déroulé à Villeurbanne. Il y a bien évidemment l’indignation liée au fait que des personnes ont été agressées du fait de leur religion. Mais cette affaire m’a touchée personnellement en raison de ma judéité et parce que cela s’est passé dans la ville où vit mon fils Benjamin.

L’une des raisons qui m’a poussé à revendiquer ma judéité est liée aux différentes agressions perpétrés sur mes coreligionnaires.

Quand j’étais adolescent, un cimetière juif a été profané à Carpentras et j’ai essayé d’imaginer ce que je ressentirai si la tombe profanée était celle de mon grand-père décédé six ans auparavant.

En 1994, alors syndicaliste étudiant, j’ai soulevé en conseil d’administration la question des cellules négationnistes à l’université Lyon III. Je me suis entendu dire par un professeur : « Monsieur, je suis juif et je me sens parfaitement en sécurité dans cette université. » Les bras m’en sont tombés de constater l’aveuglement de la communauté enseignante à l’égard de l’activité de leur collègues dans les différents club de réflexions controversés.

Tout ceci est le résultat du mythe du lobby juif, qui selon certains dirige le monde. Une domination dont la preuve de l’existence n’est pas avérée. Mais chez les esprits faibles, ce supposé pouvoir stigmatise la population de confession juive qui ne demande pourtant qu’une chose : pouvoir pratiquer sa religion tranquillement.

Il y a aussi l’importation du conflit israélo-palestinien dans notre pays. On assimile les juifs de France au gouvernement israélien, voyant dans chaque juif un Netanyahou en puissance. Personnellement, en tant que juif de la diaspora, je ne me sens pas comptable de ce que dit, fait, ne dit pas ou ne fait pas le gouvernement israélien.

Les événements de Toulouse et Montauban et ceux aujourd’hui de Villeurbanne n’incite guère à l’optimisme. Il restera toujours des Individus n’ayant pas l’intelligence nécessaire pour résister aux thèses véhicules par des esprits véhiculant la haine.

Publicités
En passant | Cet article, publié dans Société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s