Rauqel Garrido à la conférence de presse à Matignon : un curieux mélange des genres

Raquel Garrido est une des têtes d’affiche de la France Insoumise. Pendant les campagnes présidentielles et législatives, elle était la porte-parole du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Comme le veut la joute électorale, elle a été très virulente à l’égard de tous ceux qui ont le malheur de ne pas être d’accord avec elle. Rien de choquant par rapport à ça.

En juillet, l’animateur Thierry Ardisson dévoilé les noms des chroniqueurs qui participeront à la déclinaison dominicale de son émission « Salut les Terriens », « Les Terriens du Dimanche ». Là non plus, rien de choquant. Comme le rappelait Romain Blachier sur Facebook, Raquel Garrido est chroniqueuse et non journaliste. Ce qui ne l’empêche pas de participer à une émission tout en ayant une activité partisane. D’autres politiques ont d’ailleurs cette année comme Jean-Pierre Raffarin, Henri Guaino, et quelques autres.

Ce qui me pose problème, c’est que Raquel Garrido a obtenu une accréditation pour participer à la conférence de presse d’Édouard Philippe.

Comment peut-on un jour se présenter à Matignon comme Raquel Garrido, d’une émission de télévision et le lendemain

Il y a là un mélange des genres. De deux choses l’une : soit on est journaliste et on participe en tant que tel à une conférence de presse, soit on participe au débat démocratique. Certes de nombreuses personnalités sont passés de la politique au médias (Roselyne Bachelot,…) ou des médias à la politique (Noël Mamère, François Baroin, Dominique Baudis, …) mais le mélange des genres n’est pas souhaitable. Est-ce que Raquel Garrido, parfaitement identifiée « France Insoumise » posait sa question au nom de sa formation politique ou au nom du média qu’elle disait représenter à la conférence de presse d’Edouard Philippe et Muriel Pénicaud. On est en droit de se poser la question…

Publicités
Publié dans Politique | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Michel Boujenah : non au boycott !

michel-boujenah-plLe 14 juillet 2017 débute le 53ème festival international de Carthage. Parmi les artistes programmés figure Michel Boujenah, invité à se produire dans sa Tunisie natale. Le spectacle se jouera d’ailleurs à guichets fermés. A l’annonce de la venue de l’humoriste, une lettre ouverte à été adressée au ministère tunisien de la culture. Les militants tunisiens du BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en sont à l’origine. Son seul tort : être sioniste…

Pourtant, Michel Boujenah n’est pas un sioniste militant. Non, il se contente de dire son attachement à Israël comme il le disait dans une interview en 2009 : « Nous juifs de la Diaspora, n’avons aucune retenue dès qu’il s’agit de proclamer notre admiration pour Israël. Une admiration tout à fait justifiée lorsqu’on sait que le peuple auquel j’appartiens veut la paix avant tout »

« Nous juifs de la Diaspora, n’avons aucune retenue dès qu’il s’agit de proclamer notre admiration pour Israël. Une admiration tout à fait justifiée lorsqu’on sait que le peuple auquel j’appartiens veut la paix avant tout »

Michel Boujenah

Cet attachement à Israël n’empêche pas selon Boujenah, la critique. Et cette critique, pour un juif de France, doit être discrète : « Mais aussi, nous juifs de France, pouvons être très critiques, comme la plupart des israéliens eux-mêmes, qui débattent en permanence et sur tout. Avec la différence qu’en diaspora, notre avis se doit d’être discret. Je me sens personnellement très proche de l’État d’Israël. Mais en même temps, j’ai des appréhensions par rapport à la politique du gouvernement israélien. Je ne les exprime pas publiquement car je ne veux pas prêter le flanc aux critiques que beaucoup se chargent déjà de faire sur Israël. »

Mais Yamina Thabet, présidente de l’Association tunisienne du Soutien des Minorités, s’est exprimé dans le journal Tribune juive et a pris la défense de Michel Boujenah en disant que les militants tunisiens du BDS « prennent lâchement des mesures anti-juives».

Elle a ajouté : « L’appel à boycotter le spectacle de Boujenah, sous prétexte de lutte contre le sionisme, n’est rien de plus qu’un acte anti-juif quand on sait qu’il s’agit d’un Tunisien qui a toujours crié haut et fort son attachement au pays… »

L’attachement au pays ! Cette belle Tunisie ! Ma mère, née dans ce pays qu’elle a dû quitter contre son gré à sa majorité, a les yeux qui s’illumine lorsqu’elle évoque son enfance passée avenue de Paris. Cette Tunisie que feu mon oncle évoque dans son blog (https://yvanboccara.wordpress.com/category/tunis/). Cette Tunisie que Michel Boujenah évoque dans ces sketchs. Je revois ma mère tourneboulée après être allée voir le one-man-show de l’humoriste, tant ce que décrit dans ses sketchs réveillait des souvenirs de son enfance tunisoise.

Cette campagne de boycott de Michel Boujenah n’est ni plus ni moins que de l’antisionisme au même titre que lorsque Gad Elmaleh a été empêché de se produire à Beyrouth. Même chose avec Enrico Macias pour qui ne pas pouvoir se produire dans son Algérie natale a été un véritable crève-cœur.

ma vie rêvée

Manifestement, les artistes juifs d’Afrique du Nord doivent se justifier sur cette schizophrénie entre cet attachement à Israël et leur racines magrébines. C’est regrettable ! Total soutien à Michel Boujenah.

 

Publié dans Société | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Insoumis : Allons nous être obligés de supporter ça ?

mélucheJe ne jamais eu beaucoup de sympathie pour Jean-Luc Mélenchon. Condescendance, agressivité, démagogie, irrespect : les dernières semaines m’ont hélas conforté dans cette opinion.

Dès son entrée dans l’hémicycle, galvanisé par la présence de caméra et entouré de sa garde prétorienne, il a aperçu le drapeau européen au dessus du perchoir de l’assemblée.

On est obligé de supporter ça ?

 » On est obligé de supporter ça ? ». C’est tout ce que cet individu a trouvé à dire à son arrivé au Palais Bourbon.

On peut aisément concevoir qu’il puisse être anti-européen mais sa remarque était grotesque. Jean-Luc Mélenchon a été député européen pendant 8 ans, on peut supposer qu’il a dû être confronté quasi-quotidiennement au drapeau bleu aux douze étoiles jaunes sans que cela le dérange. Mais la tentation de la démagogie était trop grande…

Et puis il y a eu l’élection du président de l’assemblée nationale. Lorsque Bernard Brochand, le doyen d’âge de l’Assemblée Nationale a proclamé la victoire de François de Rugy au perchoir, les députés de tous les bancs de l’Assemblée Nationale se sont levé pour applaudir le nouveau président. Les députés de la France Insoumise, n’ont pas jugé bon de féliciter François de Rugy. François Ruffin étant assis juste à côté du nouveau président, les caméras n’ont pas pu louper le député de la Somme les yeux rivés sur son smartphone.

ruffin de rugy

Même attitude de la part de Jean-Luc Mélenchon.

méluche

Côté vestimentaire, les Insoumis se sont fait également remarquer. Passe encore l’absence de cravate. Mais, on aurait pu éviter les baskets Converse dans l’hémicycle. Ils ont beau être insoumis, un minimum de tenue est exigée.

insoumis converse

Il y avait des sans-culotte, il y aura maintenant des sans-cravate

Jean-Luc Mélenchon

Bref, on a beau s’autoproclamer « Insoumis », on peut avoir un minimum de respect des institutions politiques. Mais la médiatisation de ce mouvement, la nécessité de continuer à exister après la déferlante « En Marche », la nature populiste de Jean-Luc Mélenchon ont fait le reste. Et depuis, les députés de la France Insoumise nous offre ce spectacle navrant…

Publié dans Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Le bad buzz d’Anissa Kheder, une péripétie de campagne comme une autre

anissa khedherLors de la campagne des législatives, des candidates du parti La République en Marche ont été la risée des réseaux sociaux. La raison : des difficultés manifestes pour s’exprimer devant la caméra. Nous sommes nombreux à avoir relayé par exemple les images du débat télévisé auquel participait Anissa Khedher sur la chaîne locale lyonnaise TLM.

Dès le départ, LREM avait fait du renouvellement son crédo. Du coup, la commission d’investiture de ce parti a reçu des candidatures à l’investiture venant de multiples horizons. Mais beaucoup d’entre eux sont peu – voire pas – rompus au combat politique.

Après la diffusion des différents débats télévisés, trois candidates se sont distinguées en montrant d’évidentes difficultés à s’exprimer devant les caméras ou en faisant des propositions saugrenues (des paravents pour cloisonner les classes par exemple). Du pain béni pour les adversaires. Dès lors, les militants LREM sont logiquement montés au créneau pour défendre leurs camarades qui ont subi les quolibets sur le net. On nous a objecté le manque d’expérience médiatique de ces candidates. On nous a rappelé que l’un des montage vidéo avait été réalisé par l’équipe d’Alexandre Vincendet, le maire LR de Rillieux-la-Pape, adversaire malheureux d’Anissa Khedher.

Je n’ai jamais mis en doute l’intelligence de ces candidates mais ces images qui font le tour du net ont été diffusées dans le cadre d’une campagne électorale. Et pendant une campagne électorale, autant il faut savoir donner des coups, autant il faut accepter d’en recevoir.

On ne peut donc pas faire son entrée dans le bain politique et invoquer son inexpérience pour demander de l’indulgence. C’est dur, mais c’est comme ça !

Publié dans Politique | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Meyer Habib : une bien curieuse vidéo de remerciement à ses électeurs

VIDEO-Le-depute-des-Francais-de-l-etranger-Meyer-Habib-remercie-le-Tout-Puissant-pour-son-election« Barouch ashem » : Ces mots ont été prononcés dans la vidéo de remerciement que Meyer Habib a publié suite à sa réélection à la Knesset l’Assemblée Nationale (Comme le site JewPop, j’ai un peu de mal à voir la différence (lire l’article Meyer Habib est l’élu sur le site JewPop) en tant que Député de la huitième circonscription des français de l’étranger.

//www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01435628/src/r3mkz3/zone/1/showtitle/1/

Si cette vidéo est ahurissante, c’est d’abord parce que ce Monsieur est élu d’un pays laïc qui a instauré en 1905 la séparation entre le religieux et l’état. Mais, même si Meyer Habib est binational, il n’en a cure.

Peu importe la laïcité.

D’abord, Meyer Habib s’est fait adouber par un rabbin qui considère que la Shoah a été un bienfait pour la communauté juive. Ensuite, Meyer Habib et les hommes présents sur cette photo sont coiffés de Kippot – une Kippa, des Kippot – alors que certains de ses électeurs ne sont pas de confession israélite. En effet, la circonscription de Meyer Habib, comprend un pays à majorité musulmane , la Turquie, un pays très catholique, l’Italie, et un autre très très catholique, le…Vatican. Et puis, il invoque le tout-puissant pour le remercier de sa victoire.

Je ne peux pas m’empêcher aujourd’hui d’abord de vous remercier et de remercier aussi le tout-puissant parce que, c’est vrai que nous sommes dans une République laïque mais moi je suis croyant.

On avait déjà vu les gesticulations de la très catholique Christine Boutin brandissant une bible au sein de l’assemblée ou déplorant que le premier conseil des ministres se déroule le jeudi de l’Ascension. Et là, Meyer Habib, proche du Likoud, multiplie les allusions à sa judéité.

Ensuite, la huitième circonscription des français de l’étranger représente non seulement les français établis en Israël mais également ceux établis à Chypre, en Grèce, en Italie, à Malte, à Saint-Marin, au Saint-Siège, et en Turquie. Meyer Habib, dans sa vidéo a rappelé que les relations franco-israéliennes seront au cœur de son mandat. Les français de Cortaccia sula strada del Vino en Italie, de l’ile de Mykonos en Grêce ou de Hereke en Turquie apprécieront.

Tout à sa victoire, Meyer Habib rappelle les excellents résultats obtenus dans les bureaux de vote en citant les excellents résultats obtenus dans certains bureaux, tous israéliens : Netanya 98 % des voix, Ashdod 97 %, Jerusalem 87 %, Tel Aviv 80 % et Haïfa 70 %. Curieusement il a occulté les résultats obtenus dans les autres pays de la circonscription ! Meyer Habib n’a recueilli que 21 % à Milan ou 8 % dans un bureau de vote d’Istanbul. Mais comme Israël représente 61 % des électeurs de la circonscription.

Finalement, les habitants de la huitième circonscription auront un député qui œuvrera pour 61 % de ses électeurs et qui préfère remercier d’abord le tout-puissant et ensuite ses électeurs.

La laïcité attendra…

Publié dans Politique | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Merci Najat

IMG_1577Bien sûr, comme beaucoup d’entre nous, tu dois être extrêmement déçue. Mais, si cruelle est la défaite, elle est annonciatrice du début de quelque chose. Comme le disait René Char « Le réel quelquefois désaltère l’espérance, c’est pourquoi, contre toute attente, l’espérance survit ».

Merci Najat de nous avoir transmis ta combativité que personnellement je n’avais constaté que par médias interposées. J’ai pu la constater de visu lorsque tu es allée au contact des villeurbannais. De combativité tu avais besoin, tant l’adversité a été forte pendant cette élections. Adversité de par le nombre des candidats, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, en passant par le parti chrétien-démocrate ou le parti animaliste qui espérait attirer l’électeur avec la photo d’un petit chat. Adversité tant ta forte personnalité était clivante. Nous t’avons logiquement épargné les propos insultants que nous entendions sur les marchés ou sur les affiches. Adversité à gauche tant le candidat de la France Insoumise et ses militants relayait la stratégie nationale qui constater à « bouffer » du socialiste.

IMAG0263

Merci de nous avoir facilité la tâche en étant un cran au-dessus des autres candidats lors des débats dans les médias. Tu as fait face à un candidat qui n’avait aucune idée de la loi qu’il souhaitait mettre en place si il était élu et dont le titre de gloire est d’avoir déjà licencié des salariés. Un autre n’avait de programme que le livre publié par son mouvement. Une autre n’avait même pas le soutien de son parti ce qui n’a pas empêché son chef de parti de fanfaronner une fois annoncé ta défaite.

Screenshot_20170619-143301

Merci d’avoir, à tout moment, rendu hommage aux petites mains qui ont participé à leur campagne. Tu as reconnu que si les militants ne sont rien sans candidat pour les porter, un candidat n’est rien sans militant pour défendre sa candidature, pour coller des affiches (jusqu’à 23 h 55 le vendredi précédent le scrutin), pour boiter, etc….

Merci enfin de nous laisser entrevoir des lendemains meilleurs qu’aujourd’hui ce qui, force est de constater, ne sera pas difficile. Nous comptons sur toi pour prendre ta part dans ce qui sera l’avenir de ce qui fait le ciment de nos convictions. Des convictions dont tu as fait preuve, chevillée au corps.

Je tenais également à associer à ces remerciements Didier Vullierme, ton suppléant, qui s’est dépensé sans compter à tes côtés.

IMG_1543

Publié dans Politique, Villeurbanne | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Je voterai Najat Vallaud-Belkacem

NVB-fondecranDimanche prochain aura lieu les élections législatives. Même si j’ai quitté il y a quelques années le Parti Socialiste par lassitude et par certaines pratiques, j’ai décidé de m’engager dans la campagne de la candidate socialiste Najat Vallaud-Belkacem.

Je dois vous concéder qu’au début de la carrière politique de Najat Vallaud-Belkacem, j’étais non pas sceptique mais je demandais à être convaincu. Au fur et à mesure de son parcours mes doutes se sont estompés.

Et puis, dans mon activité de blogueur, j’ai eu à prendre la défense de Najat Vallaud-Belkacem. Il faut d’ailleurs que vous sachiez que lorsque vous appréciez NVB, il vaut mieux ne pas regarder ce qu’on dit sur elle sur les réseaux sociaux. Elle est particulièrement clivante. Ceux qui ne l’aiment la détestent vraiment. Je ne compte plus les insultes sexistes et/ou racistes.

Et je l’ai récemment rencontré à l’occasion de tractage sur les marchés villeurbannais. J’ai pu mesurer sa force de conviction, le contact facile dont elle fait preuve. Sans compter l’énergie dont elle fait preuve. Une énergie dont elle a bien besoin pour réexpliquer les mesures qu’elle a prises en tant que ministre de l’éducation nationale visiblement mal comprises. Le tout entre deux selfies…

IMAG0307

De plus, ses adversaires sont – certes nombreux (18) – mais objectivement un ton en-dessous de Najat. Les débats télévisés (TLM ou France 3) l’ont montré.

Bruno Bonnell, favori des sondages grâce à la Macromania, se revendique de la société civile. Très médiatisé via son entreprise Infogrames, il a fait fortune dans les jeux vidéos. Comme son mentor Emmanuel Macron, il est visiblement difficile d’émettre une critique à son égard sans s’attirer les foudres de ses partisans. Ses prestations lors des différents débats médiatiques ne m’ont pas bouleversé. La candidate LR/UDI, Emmanuelle Haziza, n’est pas soutenu par les responsables LR de Villeurbanne. Et pourtant, elle en aurait bien besoin, vu son côté un peu effacé. De plus, elle a une élocution hésitante, un comble pour une avocate. Le candidat de la France Insoumise, qui a aussi peu de prestance que son adversaire LR, a comme unique argument de campagne, « l’avenir en commun », le livre-programme de Jean-Luc Mélenchon. Il y a également le candidat FN, qui, au-delà de de ses opinions, est fantasque – euphémisme – et s’était fait remarquer il y a quelques années par des caricatures racistes. Il y a beaucoup d’autres candidats représentant un large panel  de l’échiquier politique : EELV, Debout La France, un candidat DVD soutenu par le PCD, Lutte Ouvrière, etc…

Je ne terminerai pas ce billet sans un mot sur le suppléant de Najat Vallaud-Belkacem, Didier Vullierme, un ami de longue date qui est un allié précieux pour notre candidate dans cette campagne.

Alors, les 11 et 18 juin 2017, je voterai Najat Vallaud-Belkacem

 

Publié dans Politique, Villeurbanne | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire