L’antisionisme dans le sport : l’exemple de Tal Flicker à Abu Dhabi

Tal fisherCette semaine s’est déroulé le grand chelem de judo d’Abu Dhabi. Si ce pays ne fait pas partie des pays interdits aux israéliens, ce pays ne reconnait pas Israël et le tournoi a établi des règles à l’égard des judokas de la délégation de l’état hébreu. Alors que les autres délégations avait leur drapeau cousu sur leur kimono, les israéliens n’étaient pas autorisés à arborer l’étendard bleu et blanc avec l’étoile de David. Et en cas de victoire israélienne, c’est l’hymne de la fédération internationale de judo qui serait joué en lieu et place d’Hatikvah.

Et dans la catégorie des moins de 66 kg, Tal Flicker a remporté la médaille d’or. Comme lors de chaque cérémonie protocolaire, les drapeaux des quatre athlètes montant sur le podium est hissé. Et si l’azéri Nijat Shikhalizida (2ème),  le géorgien Vazha Margvelashvili et le russe Abdula Abdulzhalilov (3èmes) ont vu leur drapeau hissé en leur honneur, Tal Flicker a dû se contenter du drapeau de la fédération internationale de judo et donc de l’hymne de cette fédération.

La ministre israélienne des Sports a salué vendredi les succès des judokas de son pays dans un grand tournoi à Abou Dhabi, meilleure réponse selon elle à la décision des organisateurs de bannir Hatikvah, l’hymne national israélien.

« Ces victoires israéliennes à Abou Dhabi sont la réponse du berger à la bergère. Israël a gagné alors qu’on essayait de maintenir nos athlètes dans l’ombre », a réagi Miri Regev dans un communiqué publié par ses services.

Les résultats de ce Tournoi étant visibles sur le site de la fédération internationale de judo, on pouvait supposer que cet organisme international était au-dessus de ce genre de considérations géopolitiques. Pas du tout. Tal Flicker y figure mais avec le drapeau de la fédération internationale à côté de son nom.

ifj

Cet évènement pose plusieurs questions. La question du boycott d’Israël au sein de la communauté international et en particulier dans les pays arabes, certains interdisant leur territoires aux ressortissants israéliens, d’autres, comme Abu Dhabi ne reconnaissant pas l’État d’Israël. Ensuite la question de l’intrusion de la géopolitique dans le sport.

Peu de pays génèrent autant d’animosité qu’Israël. Entre exagération et antisionisme voire antisémitisme, le boycott s’est peu à peu organisé dans le monde. Si la politique d’Israël n’est pas toujours exempte de tout reproche, il va de soi que le boycott est inutile et contre-productif. On boycotte un pays et c’est le peuple qui en pâtit.

La politique et le sport étant étroitement liés, on peut difficilement empêcher certaines décisions politiques d’avoir des conséquences dans le sport. Mais, modeste judoka dans le passé (ceinture verte), j’ai pu voir dans chaque dojo voir le code moral du judo que se doit de respecter chaque judoka.

AFFAFF-JD-CM-F

On peut le voir, les principes édictés par ce code moral sont contraires à ces attitudes qui salissent le sport. Bref, l’antisémitisme déguisé en antisionisme pratiqué avec l’aval des instances dirigeantes du sport, a de beau jours devant lui.

Soupirs

Publicités
Publié dans Société | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Le Racisme du quotidien : l’exemple du plan de la RATP

ratpOn peut s’amuser de ces publications qui fleurissent sur les réseaux sociaux afin de nous faire sourire . On peut apprécier ou pas l’humour potache qui y est pratiqué. Mais une publication a franchi les limites de l’acceptable.

Le site tagel.fr, publié par le studio Bagel, a publié aujourd’hui un plan du métro de Paris où toutes les stations ont été traduites littéralement en anglais.  Si certaines traductions peuvent prêter à sourire – Châtelet est traduit par « Ugly Pussy » –  certaines traductions sont d’extrêmement mauvais goût. En effet, Richard Lenoir est traduit par « Richard the Nigga » (littéralement « Richard le nègre) et Villejuif a été traduit par « Auschwitz »….

ratp

On pourra évidemment objecter la fameuse phrase de Pierre Desproges – « On peut rire de tout mais pas avec n’importe qui » – mais on ne peut pas admettre que pour faire un trait d’humour, les auteurs de cette publication aient choisi d’associer les juifs à la Shoah. De la même façon, associer les gens de couleur au vocable « nègre » qui ramènent aux sombres heures de l’esclavage et des discriminations ne prête guère à la gaudriole.

La RATP, avant la mise au point de l’auteur de cette carte a été à tort mise en cause et a dû publier une mise au point.

 

On peut dans ce cas comprendre que la LICRA songe à entamer des poursuites judiciaires contre cette publication raciste, antisémite et xénophobe. Mais si, depuis, l’auteur de cette carte s’est confondu en excuses et a retiré cette carte de son site, on ne peut que déplorer la banalisation de tragédie humaines, pour le simple plaisir de faire un bon mot.

Publié dans Société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Les lacets de Montvernier

tdf15st18-lacets-de-montvernier-920La société organisatrice du Tour de France a mis fin au suspense. Le tracé très attendu a été dévoilé le 17 octobre 2017. Savoyard d’origine, je me suis intéressé au parcours du Tour dans le département de mes racines. J’ai eu le plaisir d’apprendre que la Grande Boucle allait emprunter une route qui m’évoque des souvenirs impérissables : les lacets de Montvernier.

Les images de ces virages que les vargnerins (les habitants de Montvernier) appellent « les voutes » a fait le tour du monde lorsque le tour de France a emprunté en 2015 cette route lors de la 18ème étape entre Gap et Saint-Jean-de-Maurienne.

Au début du XXème siècle, le projet de la construction d’une route est lancé afin de désenclaver les villages de Montvernier et Montpascal mais la construction ne débute qu’en 1931 puis devant la diffuculté, les travaux sont interrompus et reprennent en 1932. après 11 mois de travaux, la route est achevé en avril 1933.

Lorsque vous empruntez cette route, au pied des 18 virages, à la sortie du village de Pontamafrey, depuis 1995, les amateurs de via ferrata peuvent s’adonner à leur passion dans un cadre magnifique. Puis plus haut, vous pouvez admirer la chapelle Notre-Dame-de-la-Balme, qui a été construite bien avant la route, en 1863.

Cette route n’a plus qu’une vocation touristique et cyclotouristique (la Maurienne s’est autoproclamée « plus grande domaine cyclable ») depuis la construction de la route qui relie Hermillon à Montvernier via Le Châtel. Cette route est en effet plus large et plus praticable l’hiver. Mais elle est loin d’avoir le cachet des fameux lacets de Montvernier…

Je vous laisserai vous faire une idée lors de la 12ème étape du Tour du France 2018.

tdf 2018

 

Publié dans Personnel | Tagué , , , , | 1 commentaire

SFR : Un opérateur à éviter

Je suis abonné SFR depuis plusieurs années et je suis en ce moment sans Internet dû à un manque d’explication de l’opérateur SFR vis-à-vis de sa clientèle.

La boutique SFR m’a proposé de changer mon matériel. On m’a donc expliquer que en échange de l’ancien matériel, je recevrais le nouveau. J’appelle le service client pour savoir ce que je devais envoyer comme matériel. On m’a répondu que je devais envoyer mon matériel et les câbles d’alimentation. J’ai donc renvoyé TOUT mon matériel. Et quand j’ai reçu mon matériel, il n’y avait que le de décodeur.

J’ai donc demandé à ce qu’on m’envoie le reste. On m’a envoyé la box. J’ai téléphoné pour qu’on m’envoie le reste. Au bout d’une semaine, j’ai enfin reçu le câble optique. Effectivement, Colis Privé dispose de 5 jours ouvrés pour acheminer le colis. Lequel colis a mis 24 heures pour faire le trajet Villabé (Essonne)- Mions (69). J’ai téléphoné pour savoir comment on le branchait. On m’a alors dit qu’il fallait le brancher sur le boîtier fibre. « Quel boîtier fibre » ai-je demandé ? On m’a alors dit qu’on m’enverrait le boîtier fibre via « Colis Privé ».

Le boîtier fibre m’a été envoyé vendredi et selon le service après vente, je suis censé le recevoir mercredi 4 octobre.

Le mardi 3 octobre, je me préoccupe du devenir de mon colis. Je téléphone au service client de Colis Privé qui m’annonce ne pas avoir réceptionné mon colis. Un nouvel appel au SAV de SFR s’impose. Une première personne m’assure que je recevrai mon colis mercredi. Je lui objecte que je vois mal comment je recevrai mon colis demain si le transporteur n’a pas encore le colis en sa possession. Je raccroche pour trouver une personne mieux à même de comprendre le problème. Lors du deuxième appel, la personne m’annonce que je vais devoir attendre jusqu’à la fin de la semaine pour recevoir enfin mon colis.

Ça fait donc bientôt 2 semaines et demi que je suis sans internet, sans téléphone, sans télévision, sans interphone (couplé sur mon téléphone fixe). Je suis chez SFR pour le fixe et pour le mobile. Quand on paie près de 80 €/mois pour un opérateur, on est en droit d’attendre un service beaucoup plus performant…. Et quand on tombe sur un service après vente pareil, il est impossible de maîtriser ses nerfs (certains m’ont d’ailleurs raccroché au nez)

De plus, le SAV est vraisemblablement basé hors de nos frontières vu l’accent des personnes à qui j’ai eu affaire. (C’est dit sans aucune condescendance).

N’ayant aucune possibilité de résiliation, je suis actuellement contraint de surfer sur internet sur un écran de 5 pouces, de regarder la télévision sur un écran de 5 pouces, d’utiliser mon mobile pour les appels téléphoniques que je passe à mon domicile et si je reçois du monde, je suis obligé de regarder par la fenêtre, l’interphone étant couplé avec le téléphone.

Avec la panne de février, je suis à 38 jours sans Internet sur l’année 2017.

Cette situation est absolument inadmissible, inadmissible, Inadmissible.

Publié dans Personnel | Tagué , , | 1 commentaire

Rauqel Garrido à la conférence de presse à Matignon : un curieux mélange des genres

Raquel Garrido est une des têtes d’affiche de la France Insoumise. Pendant les campagnes présidentielles et législatives, elle était la porte-parole du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Comme le veut la joute électorale, elle a été très virulente à l’égard de tous ceux qui ont le malheur de ne pas être d’accord avec elle. Rien de choquant par rapport à ça.

En juillet, l’animateur Thierry Ardisson dévoilé les noms des chroniqueurs qui participeront à la déclinaison dominicale de son émission « Salut les Terriens », « Les Terriens du Dimanche ». Là non plus, rien de choquant. Comme le rappelait Romain Blachier sur Facebook, Raquel Garrido est chroniqueuse et non journaliste. Ce qui ne l’empêche pas de participer à une émission tout en ayant une activité partisane. D’autres politiques ont d’ailleurs cette année comme Jean-Pierre Raffarin, Henri Guaino, et quelques autres.

Ce qui me pose problème, c’est que Raquel Garrido a obtenu une accréditation pour participer à la conférence de presse d’Édouard Philippe.

Comment peut-on un jour se présenter à Matignon comme Raquel Garrido, d’une émission de télévision et le lendemain

Il y a là un mélange des genres. De deux choses l’une : soit on est journaliste et on participe en tant que tel à une conférence de presse, soit on participe au débat démocratique. Certes de nombreuses personnalités sont passés de la politique au médias (Roselyne Bachelot,…) ou des médias à la politique (Noël Mamère, François Baroin, Dominique Baudis, …) mais le mélange des genres n’est pas souhaitable. Est-ce que Raquel Garrido, parfaitement identifiée « France Insoumise » posait sa question au nom de sa formation politique ou au nom du média qu’elle disait représenter à la conférence de presse d’Edouard Philippe et Muriel Pénicaud. On est en droit de se poser la question…

Publié dans Politique | Tagué , , , , , | 1 commentaire

Michel Boujenah : non au boycott !

michel-boujenah-plLe 14 juillet 2017 débute le 53ème festival international de Carthage. Parmi les artistes programmés figure Michel Boujenah, invité à se produire dans sa Tunisie natale. Le spectacle se jouera d’ailleurs à guichets fermés. A l’annonce de la venue de l’humoriste, une lettre ouverte à été adressée au ministère tunisien de la culture. Les militants tunisiens du BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en sont à l’origine. Son seul tort : être sioniste…

Pourtant, Michel Boujenah n’est pas un sioniste militant. Non, il se contente de dire son attachement à Israël comme il le disait dans une interview en 2009 : « Nous juifs de la Diaspora, n’avons aucune retenue dès qu’il s’agit de proclamer notre admiration pour Israël. Une admiration tout à fait justifiée lorsqu’on sait que le peuple auquel j’appartiens veut la paix avant tout »

« Nous juifs de la Diaspora, n’avons aucune retenue dès qu’il s’agit de proclamer notre admiration pour Israël. Une admiration tout à fait justifiée lorsqu’on sait que le peuple auquel j’appartiens veut la paix avant tout »

Michel Boujenah

Cet attachement à Israël n’empêche pas selon Boujenah, la critique. Et cette critique, pour un juif de France, doit être discrète : « Mais aussi, nous juifs de France, pouvons être très critiques, comme la plupart des israéliens eux-mêmes, qui débattent en permanence et sur tout. Avec la différence qu’en diaspora, notre avis se doit d’être discret. Je me sens personnellement très proche de l’État d’Israël. Mais en même temps, j’ai des appréhensions par rapport à la politique du gouvernement israélien. Je ne les exprime pas publiquement car je ne veux pas prêter le flanc aux critiques que beaucoup se chargent déjà de faire sur Israël. »

Mais Yamina Thabet, présidente de l’Association tunisienne du Soutien des Minorités, s’est exprimé dans le journal Tribune juive et a pris la défense de Michel Boujenah en disant que les militants tunisiens du BDS « prennent lâchement des mesures anti-juives».

Elle a ajouté : « L’appel à boycotter le spectacle de Boujenah, sous prétexte de lutte contre le sionisme, n’est rien de plus qu’un acte anti-juif quand on sait qu’il s’agit d’un Tunisien qui a toujours crié haut et fort son attachement au pays… »

L’attachement au pays ! Cette belle Tunisie ! Ma mère, née dans ce pays qu’elle a dû quitter contre son gré à sa majorité, a les yeux qui s’illumine lorsqu’elle évoque son enfance passée avenue de Paris. Cette Tunisie que feu mon oncle évoque dans son blog (https://yvanboccara.wordpress.com/category/tunis/). Cette Tunisie que Michel Boujenah évoque dans ces sketchs. Je revois ma mère tourneboulée après être allée voir le one-man-show de l’humoriste, tant ce que décrit dans ses sketchs réveillait des souvenirs de son enfance tunisoise.

Cette campagne de boycott de Michel Boujenah n’est ni plus ni moins que de l’antisionisme au même titre que lorsque Gad Elmaleh a été empêché de se produire à Beyrouth. Même chose avec Enrico Macias pour qui ne pas pouvoir se produire dans son Algérie natale a été un véritable crève-cœur.

ma vie rêvée

Manifestement, les artistes juifs d’Afrique du Nord doivent se justifier sur cette schizophrénie entre cet attachement à Israël et leur racines magrébines. C’est regrettable ! Total soutien à Michel Boujenah.

 

Publié dans Société | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Insoumis : Allons nous être obligés de supporter ça ?

mélucheJe ne jamais eu beaucoup de sympathie pour Jean-Luc Mélenchon. Condescendance, agressivité, démagogie, irrespect : les dernières semaines m’ont hélas conforté dans cette opinion.

Dès son entrée dans l’hémicycle, galvanisé par la présence de caméra et entouré de sa garde prétorienne, il a aperçu le drapeau européen au dessus du perchoir de l’assemblée.

On est obligé de supporter ça ?

 » On est obligé de supporter ça ? ». C’est tout ce que cet individu a trouvé à dire à son arrivé au Palais Bourbon.

On peut aisément concevoir qu’il puisse être anti-européen mais sa remarque était grotesque. Jean-Luc Mélenchon a été député européen pendant 8 ans, on peut supposer qu’il a dû être confronté quasi-quotidiennement au drapeau bleu aux douze étoiles jaunes sans que cela le dérange. Mais la tentation de la démagogie était trop grande…

Et puis il y a eu l’élection du président de l’assemblée nationale. Lorsque Bernard Brochand, le doyen d’âge de l’Assemblée Nationale a proclamé la victoire de François de Rugy au perchoir, les députés de tous les bancs de l’Assemblée Nationale se sont levé pour applaudir le nouveau président. Les députés de la France Insoumise, n’ont pas jugé bon de féliciter François de Rugy. François Ruffin étant assis juste à côté du nouveau président, les caméras n’ont pas pu louper le député de la Somme les yeux rivés sur son smartphone.

ruffin de rugy

Même attitude de la part de Jean-Luc Mélenchon.

méluche

Côté vestimentaire, les Insoumis se sont fait également remarquer. Passe encore l’absence de cravate. Mais, on aurait pu éviter les baskets Converse dans l’hémicycle. Ils ont beau être insoumis, un minimum de tenue est exigée.

insoumis converse

Il y avait des sans-culotte, il y aura maintenant des sans-cravate

Jean-Luc Mélenchon

Bref, on a beau s’autoproclamer « Insoumis », on peut avoir un minimum de respect des institutions politiques. Mais la médiatisation de ce mouvement, la nécessité de continuer à exister après la déferlante « En Marche », la nature populiste de Jean-Luc Mélenchon ont fait le reste. Et depuis, les députés de la France Insoumise nous offre ce spectacle navrant…

Publié dans Politique | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire